Tag Archives: youtube

Youtube corner #2

Deuxième exploration:

LES POPULAIRES QUI TE FASCINENT

Pour me citer moi-même (“inception” égotiste), “le vortex superficiel du clan des populaires, […] à l’image hypra-calculée mais étrangement fascinante”

#Casey Neistat

100 % populaire/ 50 % autocentré/ 60% “inspiring”/ 70% créatif / 10% cliché?

Capture d_écran 2017-04-30 à 11.28.58

N.B: en anglais uniquement

Casey Neistat, c’est beaucoup de choses:

-Un réalisateur new-yorkais qui s’est très vite démarqué par son utilisation assez brillante des drones (avant la grande mode) et des timpelapses (et des timelapses à New York, notamment lors des couchers de soleil, ça CLAQUE!)

-Des styles de montage et de réalisation très personnels et que beaucoup ont tenté d’imiter (sans succès). Il aime tout ce qui est “artisanal” et c’est assez jouissif de le voir mêler des appareils photos à 5000$ et des visuels construits volontairement dans des feuilles canson avec du tipex et de la colle Uhu :).

-Un “self-made man” à l’américaine: de l’ado paumé père à 16 ans au business man convoité par les grands du web, il rappelle souvent d’où il vient et il incarne vraiment vraiment vraiment l’american dream.

-Un des daily vlogers les plus consistants de Youtube (un vlog est un “blog vidéo”, une sorte de compte rendu/prise de parole par jour…Perso, c’est le seul que j’ai jamais regardé puisque les autres sont souvent des plans non coupés de personnes parlant de leur  journée: quel intérêt? Alors que chez Neistat, il y a vraiment un travail de montage de qualité, un effort de “narration” et des petites pépites visuelles!)

-Une personnalité très marquée qui est l’argument N°1 de sa chaîne: reconnaissable à 50m avec son boostedboard et ses lunettes noires diy, il joue la sympathie et se lance très souvent dans des réflexions morales (et parfois moralisatrices) sur la vie, l’amour, le travail. Il a ses dadas et est un peu dans l’idée de la performance à l’extrême (si tu cours, cours vite, loin, et bien. Si tu fais des vidéos, fais-les tous les jours et impose toi une qualité de ouf, si tu lances quelque chose, fais le à fond…très américain encore une fois. On adhère ou pas.)

BREF, il faut aimer tous ces aspects pour vraiment accrocher à son vlog (qu’il avait arrêté après deux saisons et 300 et quelques vidéos et qu’il vient de reprendre récemment mais en ne s’imposant pas un rythme d’un vidéo/jour. Oui, il a quand même une famille et l’argument a du peser dans la balance). Un conseil: commencer le vlog au début (plus de 300 vidéos à rattraper mais peu importe, c’est une “histoire de vie”), parce qu’arriver au milieu ne fera que vous donner l’impression d’avoir surgi au milieu d’un film sans contexte ni investissement personnel.

Sinon, il fait d’autres vidéos plus ponctuelles (des commandes, des publicités, des “motivational videos”, des courts métrages thématiques sur sa vie, des portraits d’autres personnes):

#Et Pourquoi pas Coline?

60% populaire/ 30% autocentrée/30% inspiring/10% créatif/

Capture d’écran 2017-04-30 à 16.53.43.png

J’ai pris du temps  à cerner la demoiselle (et je pense que je ne l’ai pas complètement cernée):

-au début, je suis tombée sur des vidéos “look” et “tutorial maquillage” et je me suis dit “encore une autre chaîne de meuf avec 50 nuances de vidéos pouraves sur les milliers de produits inutiles à s’acheter pour changer sa gueule” et j’ai cru qu’elle était dans “ce” clan des superficielles à la chaîne

-Mais j’ai ensuite trouvé ses vidéos sur le veganisme, le “cruel-free make up” (c’est à dire le maquillage qui n’a pas de matières animales et même qui n’a pas dû dans son processus de création passer par des tests sur animaux), les bons gestes pour consommer moins etc.

Du coup, j’ai eu envie de la placer dans la case “ecolo bobo”

–  Puis, j’ai trouvé des vidéos sur les tatouages, ses lectures, ou encore ce qu’elle déteste…Donc là je me suis dit: “bon en fait, elle a construit une chaîne selon ses envies et c’est très bien”

Bien sûr, le personnage est très travaillé et “léché”, il n’y a rien de révolutionnaire dans les messages et les idées MAIS, c’est sympa de voir une chaîne française féminine aussi riche, aussi consistante et intéressante (et puis, j’ai appris deux trois choses grâce à elle, notamment, vers quelles marques se tourner si on veut être un consommateur de vêtements et maquillage plus responsable et consciencieux…)

Et au fait, elle a un blog aussi (sur lequel je ne vais jamais mais soyons exhaustif dans nos informations => http://www.etpourquoipascoline.fr/ )

Voilà! Alors, bien sûr, ce sont des chaînes à consommer plutôt avec modération (quoique, pour Casey Neistat, j’ai eu une grosse période de Binge-watching) puisque tout ce côté “look at me, I’m awesome, I’m popular, I have it all” peut agacer… Mais en petites quantités, ce sont des vidéos toujours sympathiques à découvrir! Et vous, quelles chaines “populaires” appréciez-vous malgré tout?

L.A

Youtube corner #1

Je passe beaucoup de temps sur le net. Beaucoup. Et il y a toujours un coin dans lequel je traîne un peu plus qu’ailleurs: Youtube. Pour moi, Youtube est un peu comme une cantine de lycée (et pour forcer le trait, imaginez le gros cliché de la cantine à l’américaine dans les séries/films US).

On peut s’y balader avec son plateau, se trouver nez à nez avec les gros lourdauds qui ne savent parler qu’en monosyllabes et taper du poing, ou se retrouver happé dans le vortex superficiel du clan des populaires, tous copies conformes les uns des autres et à l’image hypra calculée, mais étrangement fascinante. Il y a aussi ceux qui font le show, les clowns qui racontent leur blague suffisamment fort pour que la table d’à côté les entende; bref, ceux qu’on a envie d’avoir comme potes mais qui sont toujours à 100% quitte à frôler la saturation. Puis, parfois, on est intrigués par ce groupe au fond, celui des geeks, des nerds, des bizarres, appelez-les comme vous voulez mais qui ont beaucoup de choses à dire sur ce qui les passionne de façon obsessionnelle. Et enfin, vous avez les Ovni, les chelous créatifs, un peu marginaux, redéfinissant aussi la notion de “cool” parfois, qui arrivent à surfer sur la vague de leur propre originalité et qui fascinent en même temps qu’ils inquiètent.

(Quoi? Vous avez pas eu une cantine comme ça au lycée? Quel dommage!)

image-blog-perks-chelou

source: google images (movie: The Perks of being a wallflower)

Bref, j’adore traîner dans la grande cantine de Youtube et aucun groupe ne m’effraie (quoique les monosyllabo-lourdauds…).

Première exploration:

LES CHELOUS CREATIFS

#Solangeteparle

70% chelou / 80% créative / 100% audacieuse / 80% thought-provoking

capture-decran-2017-01-30-a-16-47-26

    Petite bouille entourée d’un fouillis de cheveux bruns, un personnage intello-bobo qui joue sur son propre cliché et l’assume très souvent. “Solangeteparle” est une chaîne qui fait du bien puisqu’elle traite de sujets sérieux (la culture, le féminisme, la confiance en soi) à travers des vidéos qui ne se prennent pas trop au sérieux justement (Solange se filme en train de parler dans les toilettes ou souligne la vacuité de ce qu’elle tente d’expliquer parfois). Bref, je ne suis pas fan de tout ce qu’elle fait (je pense que j’ai du regarder 40% de ses vidéos) mais certaines de ses vidéos sont vraiment brillantes, bizarres et fascinantes, qui font un peu grincer des dents mais qui nous montrent aussi les bizarreries de nos habitudes, etc. Elle fait des bilans CUL (culture: ah ah, pas bête la ptite…elle sait comment générer du clic, mais on reste pour toutes les bonnes recommandations) qui je trouve super, et puis parfois elle parle juste de ce qu’elle ressent, dans des textes clamés avec une diction assez théâtrale (j’entends par là, une diction de comédien formé au théâtre) et assez bien écrit ma foi…Je suis preneuse aussi simplement parce que c’est une des rares chaînes féminines qui propose du contenu inattendu constamment, et qui n’aime pas être surpris? 🙂

#Hokku

100 % créatif / 20% chelou / 100% beau

capture-decran-2017-01-30-a-16-48-01

    J’ai découvert cette chaîne grâce au Fossoyeur de films (dont je parlerai certainement plus tard!). Véritable ovni dans le paysage youtube français, et vraie bulle de sensations et de finesse. Le créateur de Hokku se lance dans des courtes vidéos (de 2à 4 mn) qu’il appelle “Poèmes visuels”. Je m’attendais à quelque chose d’un peu vaseux et intello, mais finalement, c’est de l’art cinématographique en petites pépites. Les vidéos sont très différentes et du coup inégales, mais c’est ce qui rend la chaîne si rafraîchissante: on observe l’art minutieux d’un artiste sacrément doué qui tâte et tente. Et c’est souvent très réussi: juste quelques minutes qui pourraient être volées à un sublime film, ou à votre vie telle que vous la fantasmez parfois (ou la rêvez intérieurement).

Voici une sélection de deux vidéos (sur 9 pour l’instant) que j’ai particulièrement appréciées mais je vous encourage à aller explorer les autres aussi. Elles sont chacune différente mais toujours pleines de sensibilité:

 

 

#Mitchell Davis

60% chelou/ 100% random/ 70% étonnant

capture-decran-2017-01-30-a-16-48-17

n.b: english only

     En parlant d’OVNI, je pense qu’avec Mitchell Davis, vous pouvez traverser des dimensions. Je regarde beaucoup moins de vidéos de lui, mais il représente un phénomène fascinant à mes yeux: ses vidéos qui datent de cinq ans maintenant ont des centaines de milliers de vues et sont des “random videos” d’un beau gosse un peu androgyne surfant sur un humour facile et les “trend” et autres “buzz” dont les 12-18 raffolent… et puis plus on parcourt les vidéos plus récentes, plus Mitchell Davis change de style et….moins il y a de vues malheureusement (symptôme de notre hermétisme à l’étrange et l’expérimental?). Bref, j’admire son attirance pour la marge où il s’installe confortablement maintenant, sans demander de comptes à personne et sans essayer de faire du buzz. Il fait des choses chelou, très chelou…. (une vidéo de 10h, oui 10h pas 10mn qui montre toutes les nuances du spectre des couleurs de façon à saisir leurs infimes différences et symbiose en même temps…#jevousavaisprevenu) Mais c’est aussi pour cela que sa chaîne me plaît: de l’inattendu expérimental qui, ma foi, me parait parfois valoir autant si ce n’est plus que certaines “performances visuelles contemporaines” que j’ai payé pour voir dans des musées pompeux donc bon….Good for him!

Alors, c’est votre tasse de thé ? (un très joyeux non-anniverssssaaaaiiire! => oui, nous restons dans la thématique de l’article, le chelou). Dites-moi ce que vous en pensez si vous avez eu/pris le temps de découvrir et surtout, surtout n’hésitez pas à conseiller d’autres chaînes Youtube chelous créatives que vous connaîtriez…

L.A

site-header-copie-2