Youtube corner #2

Deuxième exploration:

LES POPULAIRES QUI TE FASCINENT

Pour me citer moi-même (“inception” égotiste), “le vortex superficiel du clan des populaires, […] à l’image hypra-calculée mais étrangement fascinante”

#Casey Neistat

100 % populaire/ 50 % autocentré/ 60% “inspiring”/ 70% créatif / 10% cliché?

Capture d_écran 2017-04-30 à 11.28.58

N.B: en anglais uniquement

Casey Neistat, c’est beaucoup de choses:

-Un réalisateur new-yorkais qui s’est très vite démarqué par son utilisation assez brillante des drones (avant la grande mode) et des timpelapses (et des timelapses à New York, notamment lors des couchers de soleil, ça CLAQUE!)

-Des styles de montage et de réalisation très personnels et que beaucoup ont tenté d’imiter (sans succès). Il aime tout ce qui est “artisanal” et c’est assez jouissif de le voir mêler des appareils photos à 5000$ et des visuels construits volontairement dans des feuilles canson avec du tipex et de la colle Uhu :).

-Un “self-made man” à l’américaine: de l’ado paumé père à 16 ans au business man convoité par les grands du web, il rappelle souvent d’où il vient et il incarne vraiment vraiment vraiment l’american dream.

-Un des daily vlogers les plus consistants de Youtube (un vlog est un “blog vidéo”, une sorte de compte rendu/prise de parole par jour…Perso, c’est le seul que j’ai jamais regardé puisque les autres sont souvent des plans non coupés de personnes parlant de leur  journée: quel intérêt? Alors que chez Neistat, il y a vraiment un travail de montage de qualité, un effort de “narration” et des petites pépites visuelles!)

-Une personnalité très marquée qui est l’argument N°1 de sa chaîne: reconnaissable à 50m avec son boostedboard et ses lunettes noires diy, il joue la sympathie et se lance très souvent dans des réflexions morales (et parfois moralisatrices) sur la vie, l’amour, le travail. Il a ses dadas et est un peu dans l’idée de la performance à l’extrême (si tu cours, cours vite, loin, et bien. Si tu fais des vidéos, fais-les tous les jours et impose toi une qualité de ouf, si tu lances quelque chose, fais le à fond…très américain encore une fois. On adhère ou pas.)

BREF, il faut aimer tous ces aspects pour vraiment accrocher à son vlog (qu’il avait arrêté après deux saisons et 300 et quelques vidéos et qu’il vient de reprendre récemment mais en ne s’imposant pas un rythme d’un vidéo/jour. Oui, il a quand même une famille et l’argument a du peser dans la balance). Un conseil: commencer le vlog au début (plus de 300 vidéos à rattraper mais peu importe, c’est une “histoire de vie”), parce qu’arriver au milieu ne fera que vous donner l’impression d’avoir surgi au milieu d’un film sans contexte ni investissement personnel.

Sinon, il fait d’autres vidéos plus ponctuelles (des commandes, des publicités, des “motivational videos”, des courts métrages thématiques sur sa vie, des portraits d’autres personnes):

#Et Pourquoi pas Coline?

60% populaire/ 30% autocentrée/30% inspiring/10% créatif/

Capture d’écran 2017-04-30 à 16.53.43.png

J’ai pris du temps  à cerner la demoiselle (et je pense que je ne l’ai pas complètement cernée):

-au début, je suis tombée sur des vidéos “look” et “tutorial maquillage” et je me suis dit “encore une autre chaîne de meuf avec 50 nuances de vidéos pouraves sur les milliers de produits inutiles à s’acheter pour changer sa gueule” et j’ai cru qu’elle était dans “ce” clan des superficielles à la chaîne

-Mais j’ai ensuite trouvé ses vidéos sur le veganisme, le “cruel-free make up” (c’est à dire le maquillage qui n’a pas de matières animales et même qui n’a pas dû dans son processus de création passer par des tests sur animaux), les bons gestes pour consommer moins etc.

Du coup, j’ai eu envie de la placer dans la case “ecolo bobo”

–  Puis, j’ai trouvé des vidéos sur les tatouages, ses lectures, ou encore ce qu’elle déteste…Donc là je me suis dit: “bon en fait, elle a construit une chaîne selon ses envies et c’est très bien”

Bien sûr, le personnage est très travaillé et “léché”, il n’y a rien de révolutionnaire dans les messages et les idées MAIS, c’est sympa de voir une chaîne française féminine aussi riche, aussi consistante et intéressante (et puis, j’ai appris deux trois choses grâce à elle, notamment, vers quelles marques se tourner si on veut être un consommateur de vêtements et maquillage plus responsable et consciencieux…)

Et au fait, elle a un blog aussi (sur lequel je ne vais jamais mais soyons exhaustif dans nos informations => http://www.etpourquoipascoline.fr/ )

Voilà! Alors, bien sûr, ce sont des chaînes à consommer plutôt avec modération (quoique, pour Casey Neistat, j’ai eu une grosse période de Binge-watching) puisque tout ce côté “look at me, I’m awesome, I’m popular, I have it all” peut agacer… Mais en petites quantités, ce sont des vidéos toujours sympathiques à découvrir! Et vous, quelles chaines “populaires” appréciez-vous malgré tout?

L.A

One thought on “Youtube corner #2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s